Edito de novembre 2008 - Du people ?

Ceci ne reflète pas l'avis de Ludigaume mais uniquement celui de son auteur.

Si vous parcourez les reportages ludiques depuis plusieurs années, vous avez peut-être constaté comme moi la multiplication des photos de créateurs et éditeurs. Cela fait déjà quelques temps que je me fais la réflexion. Trictrac propose même cette année deux reportages distincts pour Essen : un avec des jeux et un avec les têtes des différents acteurs ludiques ou du quidam visitant le salon. Le premier ne me pose aucune question, c'est l'objet du salon ! Mais le second me laisse perplexe pour une partie des photos. Ça ne date pas de ce reportage en fait, cela fait quelques temps que je m'interroge.

D'un côté, je trouve sympathique de voir ou revoir la tête de quelques unes de mes connaissances réelles ou électroniques sur des événements auxquels je ne fus pas présent. J'aime particulièrement regarder les photos de personnes que j'ai croisées dans un festival ou un salon, de la même façon que j'aime revoir mes photos de vacances. Je trouve cela sympathique sur un plan personnel, mais je comprendrais que beaucoup s'en moque complètement. Moi même, voir la tête de personnes que je ne connais pas me laisse le plus souvent indifférent.

D'un autre côté, j'avoue que voir la tête d'un auteur ou d'un éditeur, les plus photogéniques sont souvent coiffés d'un chapeau mexicain, me navre. Une fois, par curiosité, je ne dis pas. Juste pour répondre à un "Tiens, il a quel tronche machin ?". Aussi sympathiques soient ces auteurs et éditeurs photographiés, je ne leur jette pas la pierre, quel intérêt de revoir et revoir encore leur tête ? N'est-ce pas une tendance à faire du people ? Et si oui, en a-t-on vraiment besoin ?

Mes questions semblent donner également les réponses : ce n'est que mon point de vue. Si quelqu'un en a un autre, je suis preneur.

Article précédentLa cuvée ludique d'Essen 2008 - Premières impressions
Article suivantEdito de décembre / 2008 Janvier 2009 - Des tests de jeux